Conteur des temps modernes ?


pasquAvec Pasquèyes di tos lès djoûs – Contes d’ayîr èt d’audjoûrdu de Joseph Selvais, nous vous proposons de découvrir un florilège de récits. Le thème peut paraître des plus simples et des plus éculés : la vie quotidienne, dans tout ce qu’elle a de plus anecdotique et de plus banal. Pourtant, cet ouvrage ne manque pas de nombreuses qualités.

Ce qui frappe dès la première lecture, c’est le ton volontairement familier du narrateur. Cette façon de parler au lecteur en confident, en ami proche, nous pousse à éprouver envers lui une certaine forme de tendresse, voire de la compassion.

220px-Selvais

L’auteur : Joseph Selvais

La langue est orale, colorée certes, mais soignée, sans vulgarité aucune et, ce qui n’est pas pour nous déplaire, remplie d’idiotismes wallons. Le vocabulaire est choisi, précis… et finalement on a l’impression de se voir conter une histoire, plutôt que de la lire. C’est presque comme si l’on était au coin du feu, assis aux côtés du narrateur lui-même.
Nous sommes conscient que l’image du conteur èl coulêye semble naïve, peut-être un peu simpliste. Pourtant, l’emploi de métaphores, de comparaisons imagées, le détour par des réflexions et de nombreuses exclamations, crée ce climat de convivialité.
On pourrait presque le décrire comme un livre audio… sans support audio !

Chacune des nouvelles, chaque conte, même s’il s’apparente parfois à des thèmes communs, offre une part de surprise et d’originalité qui nous a plu. On n’y retrouve d’ailleurs aucun passéisme.

L’ouvrage est composé de deux fournées de textes, et d’un conte final, ine rawète pour les grands et petits enfants : li p’tit ri qui vèyeûve trop lon. Ce conte est, en quelque sorte, une version mosane (au sens strict) de « La grenouille qui voulait se faire plus grosse que le bœuf »… La première fournée a été primée au dernier Prix biennal de littérature wallonne de la Ville de Liège (2014), preuve de la qualité de ces écrits.

Le parler d’origine de l’auteur (Hemptinne-Eghezée) n’est pas un frein à une bonne compréhension de l’ensemble mais l’auteur a jugé bon d’ajouter un glossaire en fin d’ouvrage.

Ce livre a été publié dans la collection « Littérature dialectale d’aujourd’hui » de la Société de langue et de littérature wallonnes, sous le n° 39. Il est en vente au prix de 12 € via la SLLW ou auprès de plusieurs librairies de la région namuroise.

Publicités

Une réflexion sur “Conteur des temps modernes ?

Ine saqwè à dîre ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s